Toutes les actualités

Irna Yugaswatie, President of IofC Indonesia

En Conversation avec I&C Indonésie

Mardi, 14. mai 2019

 

Jaella Brockman et Tracie Mooneyham parlent à la présidente d’I&C Indonésie, Irna Yugaswatie.

Quand est-ce que vous avez pris la décision de faire partie d’I&C ?

J’ai découvert I&C pour la première fois en 2005. Lorsque j’étais adolescente j’avais beaucoup de conflit avec ma mère. Je suis sortie de la maison et a décidé de n’y jamais retourner. Pendant ce temps, l’équipe d’I&C est venue visiter mon campus. Après la session de temps de silence et de partage, j’ai vu ma mère d’une perspective différente.

Que signifie la construction de la confiance pour votre équipe ?

La plupart des membres de notre équipe sont dans la trentaine, à un âge ou on commence à construire une famille. Faire des sorties, donc, et atteindre plus de personnes devient difficile. Nous sommes jeunes et énergétiques mais parfois n’avons pas assez de temps.

La construction de la confiance est comme un pont. Pour créer un pont, on aura peut-être besoin de faire plier des structures verticales, mais on ne doit pas les casser, et on doit s’assurer qu’elles sont connectées aux uns les autres.

Quels sont les principaux défis auxquels fera face la jeunesse globale dans les prochaines décennies ?

Les humains doivent revenir à être humain. Ceci devient plus difficile à cause de la technologie et la vitesse à laquelle nous vivons nos vies.

Les jeunes ont besoins de retrouver un sentiment de ce que ça veut dire d’être humain, de jouir de la confiance des autres. Nous avons besoin de surmonter nos défis et de ne pas transmettre la convoitise qui a été pratiquée par les anciennes générations. Ne nous encouragez pas à faire plus de mal à la nature. Ayez confiance qu’on peut la guérir, et ne créez pas plus de dégâts que nous devrions alors réparer.

Comment est-ce que votre équipe encourage-t-elle les jeunes à être le changement qu’ils aimeraient voir dans le monde ?

J’ai la chance d’avoir une équipe fantastique. Je pense que la meilleure manière d’encourager les jeunes est de les permettre d’être la meilleure version d’eux-mêmes, et d’exprimer les choses dans leurs propres mots. Il peut être dur pour les milléniaux de se sentir concerné par des mots comme « la réconciliation » : substituez-les par des mots plus faciles comme « l’amour ».

Nous avons aussi un programme focalisé sur la sauvegarde des actions. Les jeunes n’aiment l’idée que l’Indonésie pourra bientôt être possédée par des étrangers. Vous pouvez investir quelques pièces dans les actions nationales et ainsi racheter votre propre pays. Les gens veulent investir et faire partie de la croissance d’Indonésie.

 

Photo par Alena Vasilyeva

 

Vous voulez apprendre plus d’Irna ? Lisez l’interview complet dans la dernière publication de notre Network Focus. Vous pouvez le lire sur le xChange, notre espace de nouvelles et de collaboration pour les membres !